Pourquoi tu ne vends pas ton offre taillée “Premium”

Aujourd’hui, tu te demandes peut-être pourquoi, malgré tes efforts, tu vends peu ou mal ton accompagnement.​

Tu as pourtant commenté plein de “2-step posts” pour récupérer une dizaine de ressources gratuites te promettant la lune.​
Tu crées du contenu.​
Tu as de vrais résultats avec les quelques clients que tu as.​

Sauf qu’à part le son des criquets et le like de tatie Rosie, il ne se passe pas grand chose.​
Ou alors tu décroches bien quelques appels, mais ils sont fastidieux et ne donnent pas grand chose.​
Ce qui fait que tu continues à nourrir cet objet brillant alors que tu sais, qu’au fond, ça ne se joue pas là.​


La raison à ça n’est pas cachée ou secrète.​
La raison, le vrai problème, c’est que tu ne vas pas suffisamment en profondeur sur tes bases.​
“Les fondations, je sais ça”​
:)​
N’oublie pas : savoir mais ne pas faire, c’est ne pas savoir.​

Tu crois connaitre ton client idéal et parle dans ton contenu de “devenir une meilleure version de soi-même” ?​
Tu “sais” que tu le connais mais tu lui parles de “confiance en elle” ?​
Tu penses avoir besoin de la toute-nouvelle-stratégie mais prends 3 minutes pleines pour expliquer de façon confuse ce que tu proposes ?​

→ Revois les bases.​
Mieux, creuse les.​
Encore et encore.​
Car, au final, il n’y a que ça qui compte.​

Une fois ça revu, éprouvé et approuvé en profondeur ?​
Tu pourras appliquer la stratégie de ton choix, ça marchera.​
Tu prendras plus de plaisir dans ta com’ car elle aura du sens.​
Ton CA augmentera, à coup sûr.​
Il ne peut pas en être autrement.​


Les stratégies et outils, je les connais.​
Mais ce n’est pas ce que je bosse en priorité avec mes clients.​
Non !​

Dans mon accompagnement Go With Your Flow, il n’y a pas 200h de formation vidéo.​
Mais un travail au plus proche avec toi, avec notamment des appels individuels où on décortique ces points-là.​
Pour gagner en clarté et en certitude.​
Et avec ces deux éléments-là en poche, tu peux aller n’importe où.​

C’est ce qui permet à tous mes clients de gagner 18 à 24 mois de temps et de gonfler leur CA.​
Et j’ai vérifié : je n’ai jamais eu de client qui a regretté son investissement.​

Par contre, le pire des regrets, c’est de ne pas avoir osé changer pour le mieux.​
Si en ce début de printemps, tu sens que le moment est venu pour toi :​

https://calendly.com/alexspiga/appel60

Alexandre

[La Ferme Aux Papillons] Toi aussi nourris des papillons en Australie

Aujourd’hui, je vais te partager l’état d’esprit à avoir pour vivre sereinement de son activité avec une poignée de clients. ​
Car ne pas comprendre ça, c’est se tirer une balle dans le pied.​
Mais avant ça, laisse moi te raconter mon expérience de gardien de papillons (!).​

Back in 2010.​
Avec ma pote Romane on sillonne l’immense et grandiose côte ouest australienne au volant d’une brave Toyota Camry break de 1989, 290 000 km bloqués au compteur​
(increvable cette bagnole !).​
Pour finalement trouver une mission de Wwoofing à la Butterfly Farm, un lodge caché dans la verdure moite de Batchelor, patelin de 570 âmes.​

Le concept ?​
Faire naître, grandir et préserver des papillons dans un gros espace à ciel ouvert où les touristes aisés peuvent les admirer tout en profitant d’un beau cadre.​

Notre mission ? ​
S’occuper des papillons !​

  • Les nourrir – avec du jus de fruit frais posé sur des bouts d’éponge​
  • Chasser les toils d’araignées – pour qu’ils ne soient pas pris au piège​
  • Nettoyer et entretenir l’enclos​

    Une expérience vraiment cool.​

    Mais tu te demandes peut-être ce que je me suis aussi demandé…​
    Comment on s’occupe de papillons ?!​
    Avec parcimonie, douceur, tact et amour.​

    C’est qu’on les chérissait et choyait bien ces petits êtres éphémères.​
    C’était un vrai service haut de gamme.​


    Et ce service haut de gamme, cette approche, c’est celle que tu veux offrir à ton client.​
    Car c’est en fait la seule approche viable, cohérente et sensée à avoir.​

    Ces papillons, on ne les soignait pas à coups de bazooka.​
    On savait exactement quoi leur proposer pour qu’ils s’épanouissent et offrent en retour un spectacle magnifique.​
    On le savait car on les connaissait (les proprios étaient de vrais passionnés !).​


    Ces subtilités, ces détails, c’est peut-être ce qu’il te manque aujourd’hui dans ton activité et ton message.​
    Et c’est ce que je travaille avec succès en individuel avec mes magnifiques clients.​


    Aujourd’hui, peut-être que tu as suivi une ou plusieurs formations “industrielles” à prix mirobolant où on te fait bosser cet “avatar”, mais sans vraiment pousser très loin.​
    Alors tu te dis que tu as les bases.​
    Et pourtant, tu ne comprends pas pourquoi tu ne vends pas mieux grâce à ton contenu.​


    C’est que ces bases sont à revoir.​
    Ton offre.​
    Ton client idéal.​
    Ton message.​

    Pour avoir ce niveau de compréhension plus sophistiqué de ton fameux client idéal et donc de l’offre ultra-précise qu’il attend.​
    Ce qui te permettra de :​
    Mieux vivre ton prix juste​
    Offrir une meilleure transformation​
    Respecter le principe de ‘fair exchange’.​

    Le tout avec plus de justesse et de flow, à chaque étape.​

    Il me reste deux places pour le mois de mars​
    (je ne fais pas dans l’illimité industriel).​

    Si tu souhaites vendre mieux et plus, tu sais quoi faire :​
    https://calendly.com/alexspiga/appel60 ​


    Alexandre​

Ta vie est une répétition de saisons – place au printemps

Ca y est, place au printemps !​

Je ne sais pas pour vous, mais c’est la saison que je préfère.​
Elle rime avec promesses, énergie, vie !​

Et dans quelques jours on plie le premier trimestre de l’année.​
L’occasion de coucher un nouveau plan d’actions, en phase avec ce que je me souhaite et fixe pour la fin d’année. ​
Ceci en phase avec comment je me projette dans 3-5 ans.​


Ce début de printemps m’a rappelé une conférence de Jim Rohn (mentor de Tony Robbins, vidéo dispo en ligne).​
Notamment ce moment où il compare la vie et le business aux quatre saisons.​

Invariablement, il y aura :​
Des hivers, qu’il s’agira de gérer pour devenir plus fort et plus sage, ​
Des printemps, pour saisir les opportunités qui viennent (et en créer !) après l’hiver et tirer profit de ce qui vient après les difficultés,​
Des étés, où il sera question de fortifier ce qui a été construit durant le printemps et ancrer sa vision,​
Des automnes, période de récolte de ce qui a été semé – pour le meilleur et le pire.​


Ces quatre saisons, mes clients les vivent, naturellement.​
Je les accueille et les guide à tirer le meilleur d’eux-mêmes à chaque période rencontrée.​
A être OK quand l’hiver frappe.​
A célébrer quand la récolte arrive.​
Et je les vois évoluer, croître, avoir des prises de conscience, développer leur activité.​

De cette intervention de Jim Rohn, j’ai noté entre autres ces trois phrases :​
“Ne souhaite pas que ce soit plus facile, souhaite être meilleur.​
Ne souhaite pas moins de problèmes, souhaite plus de compétences.​
Ne souhaite pas moins de challenges, souhaite plus de sagesse.”​


Je repars très prochainement sur un nouveau cycle d’accompagnement.​
Accompagnement qui permet de :​

• Revisiter ce qu’on offre vraiment aux autres.​
• Se positionner avec fluidité.​
• Mieux vendre ses services.​
• Avoir un message clair et assuré.​
• Fortifier ses fondations en profondeur. ​
• Mieux se connaître.​
• Évoluer avec flow.​


Si tu te sens porté.e par l’énergie du printemps et te reconnais ici, contacte-moi.​


C’est un programme spécialement conçu pour ceux qui :​
Rencontrent des difficultés à communiquer sur leur vraie valeur, ​
Sentent que leur positionnement n’est pas encore assez clair et affirmé,​
Vendent déjà leur offre mais sentent qu’ils ne peuvent pas aller à l’étape supérieure seul.e,​
Ne veulent pas d’une formation fourre-tout et industrielle​


Alexandre​

De la colère à la gratitude en 30 minutes – cet exo qui change ta vie

Frustration, colère, doute.​
C’est ce que je ressentais depuis un petit moment par rapport à une personne de mon entourage.​
J’ai pourtant traîné ça deux bonnes semaines, histoire de laisser bien mariner à l’intérieur.​
Jusqu’à ce que je sente que c’était trop (hier matin).​

Qu’est-ce que j’ai fait alors ?​
Papier et stylo, je suis allé équilibrer.​
Entre autres en listant les bénéfices à voir l’autre être et agir ainsi.​
Les inconvénients s’il faisait l’inverse.​

J’ai démarré avec beaucoup de résistance.​
Gratté sur papier pendant plus de 30 minutes.​
Fini avec un “Putain…! … Merci !”​

Place au soulagement et à la gratitude.​


Quand tu fais l’effort de voir les bénéfices (pour toi et ton entourage) à ce que l’autre exprime ce qui t’exaspère au plus haut point ?​
Quand tu prends le temps de noter les situations où toi aussi tu exprimes cet exact point que tu juges chez l’autre ?​

Je vais le dire clairement :​
Au début, ça fait mal au c*l.​
De se dire, qu’en fait, on est pareil qu’elle / lui, juste dans des domaines différents.​
Qu’on a nous aussi les deux faces d’une même pièce.​
Mais ça fait un bien fou. Ça équilibre.​


Cet exo s’appuie simplement sur un principe universel.​
Principe de polarité, qui implique l’idée que « tout est double », « tout a deux pôles », « tout a deux extrêmes » (cf. Le Kybalion – merci Pierre !).​

C’est inconfortable mais ça soulage.​
Je le propose à l’occasion à mes clients quand je les sens trop “butés” sur quelque chose.​
A leur tour de passer par ce désagrément.​
De mettre l’égo de côté.​
De se libérer de certaines émotions.​


C’est ce que je vous souhaite à tous !​


Alexandre​

La meilleure façon de créer du contenu qui fait bouger ton meilleur client

La beauté des réseaux sociaux c’est leur facilité d’utilisation et leur gratuité.​
C’est aussi (et surtout) l’un des meilleurs moyens pour y décrocher ses clients.​

Enfin, quand on sait comment s’adresser à son client idéal.​
Car je vois trop souvent en ligne du contenu qui sonne creux.​
Qui n’apporte rien de bien concret à son audience.​
Qui ne dit rien de comment la personne traite la problématique de celui ou celle qu’elle sait accompagner.​

C’est balo.​
Et c’est beaucoup d’énergie investie pour rien.​

Dans cette nouvelle vidéo, je détaille ce que vous pouvez faire dès aujourd’hui pour améliorer ca (ce qui vous permettra de signer des clients bien plus rapidement).​

Vous ne me croyez pas ?​
Demandez à Nathalie qui a signé pour plus de 7 000 € en une seule publication, le lendemain de notre premier appel ensemble…​


​A vous de jouer ! ​

Alexandre​

Le jour où vous en aurez marre d’avoir du sable dans les dents…​



“J’ai des problèmes de communication”​
Ca c’est une phrase que j’entends régulièrement.​
Avec les “Je n’arrive pas à vendre” ou « Personne ne réagit à mon contenu”​

C’est sûr que c’est un sacré problème.​
Qui a de fâcheuses conséquences :​
Stagner.​
Douter.​
Penser à la possibilité de mettre la clé sous la porte.​

Et ça c’est terrible.​
Car ça ne devrait pas arriver.​
Vous avez tellement à offrir que c’est un immense gâchis.​


Sauf que devinez quoi ?​

Ce problème de communication.​
Ce n’est PAS un problème.​
Mais plutôt un SYMPTÔME.​

Symptôme que les bases ne sont pas respectées.​


Ca me rappelle une gamine à qui je donnais des leçons de surf en Australie​
(j’ai été prof de surf à Torquay, Victoria, je vous raconte pas la régalade) :​

Elle me disait que son problème c’était qu’elle tombait à chaque take-off (pour se mettre debout).​
Pas la meilleure façon de profiter des vagues.​
Sauf que ce n’était pas ça le problème.​
Mais bien qu’elle oubliait de tourner son corps au moment de se lever​
(pour avoir les pieds parallèles).​


Pour vous, c’est la même chose.​
Et ce quelque soit votre niveau ou chiffre d’affaires !​

Si vous ne respectez pas les bases du take-off, vous mangerez des wipe-outs, encore et encore​
(et du sable dans les dents et les cheveux, beaucoup).​


C’est quoi ces bases-là ?​

Etre au clair sur ce qu’on a de MEILLEUR à offrir.​
Savoir qui en a le plus besoin et connaître cette personne par cœur.​
Lui faire comprendre que notre solution est la meilleure pour résoudre son problème.​


Une fois ça bien ancré ?​
Zouuuu.​
C’est parti pour la glisse.​
C’est parti pour le flow.​


Tenez, exemples récents :​
C’est ce qui a permis à deux clients qui ont commencé il y a peu de signer des ventes sept jours à peine après leur début.​

Ou à une cliente de réaliser en trois jours un ménage si intense qui lui était impossible jusqu’alors – certitude et enthousiasme retrouvés, elle a gagné des mois (et ça, ça n’a pas de prix).​


Je crois qu’une de mes vraies forces est de remettre les yeux en face des trous et de simplifier ce qui vous paraît complexe. ​

Si vous souhaitez enfin surfer sur la vague de votre activité, c’est maintenant :​

https://calendly.com/alexspiga/appel60​

Alexandre

Mieux vendre = comprendre et apprécier (nouvelle vidéo)

L’idée et la notion de vendre peuvent prendre de nombreuses définitions.
Je ne sais pas laquelle tu as aujourd’hui, mais dans cette nouvelle vidéo de 5 minutes je te partage celle-ci, plutôt simple.

Simple et que tu négliges pourtant peut-être trop aujourd’hui.

Ce qui fait que tu galères au moment de proposer ton offre à des personnes qui étaient pourtant prêtes à acheter chez toi.

Tu y trouveras :

• Cette façon simple et relax de voir la vente

• Comment tu seras automatiquement perçu.e par l’autre grâce à ça (et c’est ce que tu recherches) 

• Les conséquences géniales que ça provoque

Bon visionnage

Alexandre

Comment mieux vendre vos accompagnements grâce à une approche différente de la vente ​

Aujourd’hui j’ai envie de vous partager une approche plutôt simple et différente de la vente.​
Simple et pourtant négligée par de trop nombreux coachs, thérapeutes ou indépendants qui cherchent à vendre leur service.​

Mieux vendre = Comprendre et apprécier exactement ce dont votre audience a besoin pour travailler avec vous, même si elle n’est pas en mesure de l’articuler correctement. ​

Une fois que vous avez ça en tête de façon claire,​
Une fois que vous les y amenez,​
Une fois que vous leur montrez que vous les avez compris, eux et leur besoin…​

Vous devenez plus qu’un simple service.​
Vous devenez un conseiller, une personne de confiance. ​


Et ça, au moment de la prise de décision de votre prospect (décision à plusieurs milliers d’euros), croyez-moi, ça aidera à faire la différence.​

Pourquoi ?​

1) Ca vous dégage de la pression de vendre (si jamais vous n’êtes pas encore à l’aise avec ce mot)​
2) Vous vous concentrez sur l’autre, donc vos peurs personnelles n’ont pas leur place​
3) Cette personne en face se sera sentie écoutée, comprise et respectée​


Besoin d’y voir plus clair sur ces points de base à respecter ?​
Partagez-moi tout ça et voyons-y plus clair :​

https://calendly.com/alexspiga/appel60​

Alexandre

Pourquoi je ne peux rien faire pour ceux qui attendent une garantie de résultats​



Dans cette vidéo, je traite de la question épineuse de la garantie de résultats.​

Du côté du client / consommateur​
Du côté de l’accompagnement​

Et je t’explique, pourquoi, à mon sens, attendre une telle garantie est une mauvaise chose pour les deux parties.​

J’y parle…​
• Des 3 points à s’assurer pour qu’une personne décide de s’offrir tes services​
• De l’importance de la certitude et de la foi dans nos projets​
• De l’effet miroir qui est à double tranchant​

Bon visionnage.​
Et n’oublie pas :​
Tu as les clés​

Cette toute petite phrase qui t’empêche de grandir au mieux

Tu le sais déjà.​
Mais je vais te le dire une nouvelle fois.​

Et je le sais aussi.​
Mais ça ne m’empêche pas de continuer à me faire avoir sur certains points​
(je te donne un exemple dans la vidéo).​

De quoi je parle ?​
De cette phrase en trois mots qui te condamne et t’empêche de grandir.​

On sait tous ce que peut être notre cerveau, et pourtant…​
On sait tous que les retours des autres leur appartiennent, et pourtant…​
On sait.​

Sauf qu’en fait on ne sait pas grand chose.​
Parce que savoir mais ne pas faire, c’est ne pas savoir.​

Brouillon ce que je raconte ?​
Je t’explique tout ça dans cette vidéo :​


Alexandre​