Pleurer et se lamenter quand d’autres sont dans le dur [Petit coup de gueule]

L’autre fois j’échangeais avec un bon copain qui a lancé sa boisson non alcoolisée (une ginger beer d’excellente qualité).

Il me partageait ses aventures…homériques.

Challenges à tous les niveaux : livraison, stockage, approvisionnement, distribution, charges qui suivent de près (évidemment), etc., etc.

Ce mec m’inspire vraiment beaucoup.

Et en même temps, je ne peux m’empêcher de me dire que pour rien au monde je prendrais sa place.

Trop de galères, de contraintes, de frais pour des marges trop faibles.

C’est qu’on est vraiment mal habitués dans le secteur du service en ligne (qu’on soit coach, prestataires… je vous laisse compléter la liste).

On signe un client ?

C’est presque tout bénéf.

Rien ne rentre ?

C’est gérable car le prix des outils reste modique.

On veut grandir et tout exploser ?

Ca peut rester très souple et flexible.

Et malgré ça, j’en vois encore beaucoup (mais alors beaucoup trop) qui se plaignent.

Qui disent que c’est trop dur.

Que ça demande trop d’efforts.
Que c’est trop pour eux.

(là encore, je vous laisse compléter la liste).

Alors oui, il y a de la concurrence – hé, s’il y en avait pas, ça serait vraiment un problème.

Non, ce n’est pas la fête du slip tous les jours – et tu sais bien que j’aime poser en slip de bain.

Oui, il s’agit de se bouger et réfléchir – dans l’ordre que tu veux.

Mais, franchement, quand avec :

– Un simple profil Facebook (ou Instagram, LinkedIn…)

– Un minimum d’outils (voire pas du tout)

– Des actions qui ne demandent pas de sortir de math sup math spé

On peut vivre confortablement de son activité…

Je me dis que certain.es ne réalisent pas l’opportunité qu’on a aujourd’hui.

Le SEUL “truc” sur lequel bosser encore et encore ?

Tu le sais :

Ton offre

Ton client idéal

Ton message

(et bien sûr, sur toi-même – ou pas d’ailleurs).

A répéter, itérer, peaufiner.

Encore et encore.

Pour rester dans le jeu.

Certains trouvent ça trop dur ?

Qu’ils passent à autre chose.

Ou continuent de croire qu’un énième pdf gratté à droite à gauche leur apportera l’illumination.

Pour ceux qui font ces efforts mais sentent que quelque chose manque ?

Là ça me parle.

Et je peux certainement vous aider à aller plus loin.

Tout en réalisant la chance qu’on a de pouvoir développer une activité pérenne avec si peu.

Go :

https://calendly.com/alexspiga/appel60

Alexandre

C’est l’histoire du prêtre qui attendait un geste de Dieu

Je la trouve pas mal.​
Si tu ne la connais pas, laisse moi te la raconter.​

Un village est victime de terribles inondations, du jamais vu.​
Les rues sont vite prises par les eaux.​
De mémoire d’habitant, jamais ce n’est allé aussi vite et aussi fort.​

Toute la ville est évacuée d’urgence.​
Seule une personne refuse de partir :​
Le prêtre.​

Assis sur le toit de sa maison, il ne veut pas monter dans le premier canot venu le secourir.​
“Merci mais je n’en ai pas besoin, je sais que Dieu viendra me sauver en temps voulu”.​

Deux heures plus tard, alors que la situation devient critique et que l’eau est au niveau du premier étage, un nouveau bateau vient pour évacuer le prêtre.​
“Montez, ne soyez pas fou ! Vous allez mourir !​

  • Mais non, je crois en Dieu, il m’entend et me sauvera”​

    Alors que l’eau a atteint la toiture et que le prêtre se situe tout en du toit, un hélicoptère lui est envoyé.​
    “C’est votre dernière chance mon prêtre, sauvez-vous !​
  • Merci mais non merci, j’attends un geste de Dieu”​

    Une heure plus tard, le prêtre finit noyé.​
    Une fois arrivé aux portes du paradis, il demande à Saint Pierre :​
    “Mais, je ne comprends pas, j’ai cru en Dieu, qu’il viendrait me sauver, pourquoi ne l’a t-il pas fait ?​
  • Mais pauvre idiot. Il t’a envoyé 2 bateaux et un hélicoptère”​

    :p​
    Qu’est-ce que tu en retiens ?!​

Prends 30 minutes, un papier et un stylo et change ta vie

Dans cette vidéo je te partage les grandes lignes d’un exercice aussi simple que puissant.​
Cela va t’aider à évacuer tes émotions négatives et les transformer en quelque chose de plus inspirant et dynamisant. ​

Avec comme possibilité de changer ta vie (carrément).​

Cet exercice s’appuie simplement sur un principe universel :​
Le Principe de polarité, qui implique l’idée que « tout est double », « tout a deux pôles », « tout a deux extrêmes ».​

Je t’explique tout ca dans la vidéo ;)​

Tu vois, mon fils bouge comme un dingue

C’est qu’il grandit vite mon petit bébé.​
Et ces mouvements là vont me manquer ​
(hé, j’ai qu’à envoyer le 2e !…Doucement 🙂 ).​


Ces mouvements bras / jambes complètement incontrôlés, non synchronisés et qui partent dans tous les sens ?​
Ça me fait vraiment rire.​
Et je trouve ça à la fois fascinant.​

Car le type (pardon, mon fils), il ne sait pas vraiment ce qu’il fait.​
Ça part dans tous les sens.​
Mais alors ça remue et ça brasse.​

Il le fait spontanément.​
Ce qui l’amènera progressivement à se retourner, ramper, et finalement, marcher.​

A l’heure actuelle, il ne se pose pas la question​
(au moment où j’écris ces lignes, il dort après une balade dehors).​


C’est un peu l’incarnation parfaite du “Commit first, figure out later” répétée par ceux qui ont vraiment des succès énormes​
(Tony Robbins, Grant Cardone, Richard Branson… pour ne citer que de l’anglosaxon blanc occidental).​


Et c’est ce que je te souhaite aussi si tu te demandes comment diable tu peux amener ton activité à un autre niveau.​
Pas de remuer comme un dingo à en transpirer sous ton body bébé​
(sauf si ton délire d’il y a 15 ans était la Tecktonik…!).​


Mais de définir avec clarté ce que tu souhaites vraiment → avoir un désir ardent pour ça → y croire à 1000% → y penser le plus souvent possible et (surtout) → te sentir bien et de mieux en mieux en y pensant​
(se sentir bien à l’instant T c’est un peu le but du jeu).​

Trop longtemps je n’étais pas dans cette dynamique.​
Et ça ne m’a clairement pas aidé.​
Le process est simple (je n’ai pas dit facile).​

A toi de jouer maintenant…​

https://calendly.com/alexspiga/appel60

Shake your body! 😉

Alexandre

Pourquoi ce contenu sera un échec.

Je ne vais pas vous parler de « secrets ».​
Je ne vais pas jouer sur l’effet de « l’objet brillant ».​
Je ne vais pas utiliser ces leviers marketing avec lesquels je ne suis pas OK. ​

Ce contenu va sûrement moins fonctionner que d’autres. ​
Vous savez, ceux qui vous envoient des paillettes plein les yeux. ​
Ou vous font miroiter la cour des miracles. ​
Tant pis pour moi. ​

C’est juste que je respecte trop celles et ceux qui : ​

  • Prennent de leur temps pour échanger avec moi et me partager leur situation,​
  • Travaillent, avec leurs forces et leurs faiblesses, sur le chemin du développement de leur activité, ​
  • Me font confiance pour avancer dans leur activité. ​


    Je ne veux pas jouer sur cette sensation de manque – manque dont j’ai moi aussi souffert à mes débuts (j’en suis responsable).​

    Je sais que c’est au détriment de mon CA car je ne crée pas « l’envie », mais je suis OK avec ça. ​


    Par contre, voici ce que j’ai à coeur de partager : ​

    • Avec du travail, des tests et de la résilience, vous n’avez pas d’autres options que de réussir ;​
    • « Le but n’est pas seulement le but, mais le chemin qui y conduit » (apparemment c’est d’un certain Lao Tseu) ;​
    • Il y a certains grands principes qu’il convient d’assimiler pour une vie riche. ​


    Oui, mes accompagnements proposent des stratégies marketing…​
    Mais ils placent surtout l’humain avant l’entrepreneur à travers de l’individuel. ​

    Oui, vous pouvez me présenter votre chaîne de valeurs et vos KPI pour un feedback pertinent…​
    Mais, si vous le voulez bien, on ira aussi voir « sous le tapis ». ​ ​

    Oui, vous pouvez vous appuyer sur moi et sur tout ce que j’ai à vous donner…​
    Mais je m’assurerai surtout que vous preniez vos responsabilités. ​


    Je réfléchis en ce moment à faire évoluer mon offre Go With Your Flow.​
    Peut-être que la version actuelle en pur individuel va s’arrêter.​

    Alors si vous sentez que :​
    • C’est ce que vous recherchez​
    • C’est le moment juste pour vous​
    • Travailler sur vos fondations, à la fois d’Homme et d’entrepreneur / indépendant est une priorité…​

    Il est peut-être temps de me contacter​
    (sans faux effet de rareté…)​

https://calendly.com/alexspiga/appel60

Alexandre

Pourquoi tu ne vends pas ton offre taillée “Premium”

Aujourd’hui, tu te demandes peut-être pourquoi, malgré tes efforts, tu vends peu ou mal ton accompagnement.​

Tu as pourtant commenté plein de “2-step posts” pour récupérer une dizaine de ressources gratuites te promettant la lune.​
Tu crées du contenu.​
Tu as de vrais résultats avec les quelques clients que tu as.​

Sauf qu’à part le son des criquets et le like de tatie Rosie, il ne se passe pas grand chose.​
Ou alors tu décroches bien quelques appels, mais ils sont fastidieux et ne donnent pas grand chose.​
Ce qui fait que tu continues à nourrir cet objet brillant alors que tu sais, qu’au fond, ça ne se joue pas là.​


La raison à ça n’est pas cachée ou secrète.​
La raison, le vrai problème, c’est que tu ne vas pas suffisamment en profondeur sur tes bases.​
“Les fondations, je sais ça”​
:)​
N’oublie pas : savoir mais ne pas faire, c’est ne pas savoir.​

Tu crois connaitre ton client idéal et parle dans ton contenu de “devenir une meilleure version de soi-même” ?​
Tu “sais” que tu le connais mais tu lui parles de “confiance en elle” ?​
Tu penses avoir besoin de la toute-nouvelle-stratégie mais prends 3 minutes pleines pour expliquer de façon confuse ce que tu proposes ?​

→ Revois les bases.​
Mieux, creuse les.​
Encore et encore.​
Car, au final, il n’y a que ça qui compte.​

Une fois ça revu, éprouvé et approuvé en profondeur ?​
Tu pourras appliquer la stratégie de ton choix, ça marchera.​
Tu prendras plus de plaisir dans ta com’ car elle aura du sens.​
Ton CA augmentera, à coup sûr.​
Il ne peut pas en être autrement.​


Les stratégies et outils, je les connais.​
Mais ce n’est pas ce que je bosse en priorité avec mes clients.​
Non !​

Dans mon accompagnement Go With Your Flow, il n’y a pas 200h de formation vidéo.​
Mais un travail au plus proche avec toi, avec notamment des appels individuels où on décortique ces points-là.​
Pour gagner en clarté et en certitude.​
Et avec ces deux éléments-là en poche, tu peux aller n’importe où.​

C’est ce qui permet à tous mes clients de gagner 18 à 24 mois de temps et de gonfler leur CA.​
Et j’ai vérifié : je n’ai jamais eu de client qui a regretté son investissement.​

Par contre, le pire des regrets, c’est de ne pas avoir osé changer pour le mieux.​
Si en ce début de printemps, tu sens que le moment est venu pour toi :​

https://calendly.com/alexspiga/appel60

Alexandre

[La Ferme Aux Papillons] Toi aussi nourris des papillons en Australie

Aujourd’hui, je vais te partager l’état d’esprit à avoir pour vivre sereinement de son activité avec une poignée de clients. ​
Car ne pas comprendre ça, c’est se tirer une balle dans le pied.​
Mais avant ça, laisse moi te raconter mon expérience de gardien de papillons (!).​

Back in 2010.​
Avec ma pote Romane on sillonne l’immense et grandiose côte ouest australienne au volant d’une brave Toyota Camry break de 1989, 290 000 km bloqués au compteur​
(increvable cette bagnole !).​
Pour finalement trouver une mission de Wwoofing à la Butterfly Farm, un lodge caché dans la verdure moite de Batchelor, patelin de 570 âmes.​

Le concept ?​
Faire naître, grandir et préserver des papillons dans un gros espace à ciel ouvert où les touristes aisés peuvent les admirer tout en profitant d’un beau cadre.​

Notre mission ? ​
S’occuper des papillons !​

  • Les nourrir – avec du jus de fruit frais posé sur des bouts d’éponge​
  • Chasser les toils d’araignées – pour qu’ils ne soient pas pris au piège​
  • Nettoyer et entretenir l’enclos​

    Une expérience vraiment cool.​

    Mais tu te demandes peut-être ce que je me suis aussi demandé…​
    Comment on s’occupe de papillons ?!​
    Avec parcimonie, douceur, tact et amour.​

    C’est qu’on les chérissait et choyait bien ces petits êtres éphémères.​
    C’était un vrai service haut de gamme.​


    Et ce service haut de gamme, cette approche, c’est celle que tu veux offrir à ton client.​
    Car c’est en fait la seule approche viable, cohérente et sensée à avoir.​

    Ces papillons, on ne les soignait pas à coups de bazooka.​
    On savait exactement quoi leur proposer pour qu’ils s’épanouissent et offrent en retour un spectacle magnifique.​
    On le savait car on les connaissait (les proprios étaient de vrais passionnés !).​


    Ces subtilités, ces détails, c’est peut-être ce qu’il te manque aujourd’hui dans ton activité et ton message.​
    Et c’est ce que je travaille avec succès en individuel avec mes magnifiques clients.​


    Aujourd’hui, peut-être que tu as suivi une ou plusieurs formations “industrielles” à prix mirobolant où on te fait bosser cet “avatar”, mais sans vraiment pousser très loin.​
    Alors tu te dis que tu as les bases.​
    Et pourtant, tu ne comprends pas pourquoi tu ne vends pas mieux grâce à ton contenu.​


    C’est que ces bases sont à revoir.​
    Ton offre.​
    Ton client idéal.​
    Ton message.​

    Pour avoir ce niveau de compréhension plus sophistiqué de ton fameux client idéal et donc de l’offre ultra-précise qu’il attend.​
    Ce qui te permettra de :​
    Mieux vivre ton prix juste​
    Offrir une meilleure transformation​
    Respecter le principe de ‘fair exchange’.​

    Le tout avec plus de justesse et de flow, à chaque étape.​

    Il me reste deux places pour le mois de mars​
    (je ne fais pas dans l’illimité industriel).​

    Si tu souhaites vendre mieux et plus, tu sais quoi faire :​
    https://calendly.com/alexspiga/appel60 ​


    Alexandre​

Ta vie est une répétition de saisons – place au printemps

Ca y est, place au printemps !​

Je ne sais pas pour vous, mais c’est la saison que je préfère.​
Elle rime avec promesses, énergie, vie !​

Et dans quelques jours on plie le premier trimestre de l’année.​
L’occasion de coucher un nouveau plan d’actions, en phase avec ce que je me souhaite et fixe pour la fin d’année. ​
Ceci en phase avec comment je me projette dans 3-5 ans.​


Ce début de printemps m’a rappelé une conférence de Jim Rohn (mentor de Tony Robbins, vidéo dispo en ligne).​
Notamment ce moment où il compare la vie et le business aux quatre saisons.​

Invariablement, il y aura :​
Des hivers, qu’il s’agira de gérer pour devenir plus fort et plus sage, ​
Des printemps, pour saisir les opportunités qui viennent (et en créer !) après l’hiver et tirer profit de ce qui vient après les difficultés,​
Des étés, où il sera question de fortifier ce qui a été construit durant le printemps et ancrer sa vision,​
Des automnes, période de récolte de ce qui a été semé – pour le meilleur et le pire.​


Ces quatre saisons, mes clients les vivent, naturellement.​
Je les accueille et les guide à tirer le meilleur d’eux-mêmes à chaque période rencontrée.​
A être OK quand l’hiver frappe.​
A célébrer quand la récolte arrive.​
Et je les vois évoluer, croître, avoir des prises de conscience, développer leur activité.​

De cette intervention de Jim Rohn, j’ai noté entre autres ces trois phrases :​
“Ne souhaite pas que ce soit plus facile, souhaite être meilleur.​
Ne souhaite pas moins de problèmes, souhaite plus de compétences.​
Ne souhaite pas moins de challenges, souhaite plus de sagesse.”​


Je repars très prochainement sur un nouveau cycle d’accompagnement.​
Accompagnement qui permet de :​

• Revisiter ce qu’on offre vraiment aux autres.​
• Se positionner avec fluidité.​
• Mieux vendre ses services.​
• Avoir un message clair et assuré.​
• Fortifier ses fondations en profondeur. ​
• Mieux se connaître.​
• Évoluer avec flow.​


Si tu te sens porté.e par l’énergie du printemps et te reconnais ici, contacte-moi.​


C’est un programme spécialement conçu pour ceux qui :​
Rencontrent des difficultés à communiquer sur leur vraie valeur, ​
Sentent que leur positionnement n’est pas encore assez clair et affirmé,​
Vendent déjà leur offre mais sentent qu’ils ne peuvent pas aller à l’étape supérieure seul.e,​
Ne veulent pas d’une formation fourre-tout et industrielle​


Alexandre​

De la colère à la gratitude en 30 minutes – cet exo qui change ta vie

Frustration, colère, doute.​
C’est ce que je ressentais depuis un petit moment par rapport à une personne de mon entourage.​
J’ai pourtant traîné ça deux bonnes semaines, histoire de laisser bien mariner à l’intérieur.​
Jusqu’à ce que je sente que c’était trop (hier matin).​

Qu’est-ce que j’ai fait alors ?​
Papier et stylo, je suis allé équilibrer.​
Entre autres en listant les bénéfices à voir l’autre être et agir ainsi.​
Les inconvénients s’il faisait l’inverse.​

J’ai démarré avec beaucoup de résistance.​
Gratté sur papier pendant plus de 30 minutes.​
Fini avec un “Putain…! … Merci !”​

Place au soulagement et à la gratitude.​


Quand tu fais l’effort de voir les bénéfices (pour toi et ton entourage) à ce que l’autre exprime ce qui t’exaspère au plus haut point ?​
Quand tu prends le temps de noter les situations où toi aussi tu exprimes cet exact point que tu juges chez l’autre ?​

Je vais le dire clairement :​
Au début, ça fait mal au c*l.​
De se dire, qu’en fait, on est pareil qu’elle / lui, juste dans des domaines différents.​
Qu’on a nous aussi les deux faces d’une même pièce.​
Mais ça fait un bien fou. Ça équilibre.​


Cet exo s’appuie simplement sur un principe universel.​
Principe de polarité, qui implique l’idée que « tout est double », « tout a deux pôles », « tout a deux extrêmes » (cf. Le Kybalion – merci Pierre !).​

C’est inconfortable mais ça soulage.​
Je le propose à l’occasion à mes clients quand je les sens trop “butés” sur quelque chose.​
A leur tour de passer par ce désagrément.​
De mettre l’égo de côté.​
De se libérer de certaines émotions.​


C’est ce que je vous souhaite à tous !​


Alexandre​

La meilleure façon de créer du contenu qui fait bouger ton meilleur client

La beauté des réseaux sociaux c’est leur facilité d’utilisation et leur gratuité.​
C’est aussi (et surtout) l’un des meilleurs moyens pour y décrocher ses clients.​

Enfin, quand on sait comment s’adresser à son client idéal.​
Car je vois trop souvent en ligne du contenu qui sonne creux.​
Qui n’apporte rien de bien concret à son audience.​
Qui ne dit rien de comment la personne traite la problématique de celui ou celle qu’elle sait accompagner.​

C’est balo.​
Et c’est beaucoup d’énergie investie pour rien.​

Dans cette nouvelle vidéo, je détaille ce que vous pouvez faire dès aujourd’hui pour améliorer ca (ce qui vous permettra de signer des clients bien plus rapidement).​

Vous ne me croyez pas ?​
Demandez à Nathalie qui a signé pour plus de 7 000 € en une seule publication, le lendemain de notre premier appel ensemble…​


​A vous de jouer ! ​

Alexandre​