Valeurs réelle et perçue [1 minute de lecture bien investie]

Valeurs réelle et perçue [1 minute de lecture bien investie]​


Si vous offrez votre accompagnement, gardez ceci en tête :​

Il y a une vraie différence, importante à intégrer dans ce qu’on appelle “valeur”.​

Il y a bien sûr la valeur RÉELLE, destinée à vos client.es.​
C’est ce que vous proposez, ce que vous avez de mieux à offrir, les résultats et la transformation que vous apportez.​

Ensuite (ou plutôt avant) vient la valeur PERÇUE, destinée à celles et ceux qui vous suivent.​
C’est elle qui fait passer à l’action. ​
Ça façonne comment ceux à qui vous vous adressez vous perçoivent.​
Ça n’a rien à voir avec la qualité intrinsèque de votre accompagnement.​

Et c’est souvent là où ça bloque, malheureusement.​

Vous êtes excellent.e dans ce que vous offrez ?​
Dites-le.​
Montrez-le.​
Clamez-le !​

Assumez votre positionnement.​
Pour gagner en clarté.​
Donc en certitude.​
Et ainsi mieux vendre vos services…​
Et mieux vivre de votre activité.​

Vous coincez sur ces points cruciaux ?​
J’ai exactement ce qu’il vous faut :


https://calendly.com/alexspiga/echange​

Alexandre

Publier, tout donner… Et ne rien récolter (ça vous parle ?!)​


Bon, je ne vais pas vous l’apprendre.​
Un bon vieux profil Facebook reste un moyen sûr de décrocher des clients pour ses accompagnements

Vous avez peut-être suivi une formation sur “bien maîtriser l’organique” et vous pensez être calé.e sur le sujet.​

Alors vous publiez, publiez, publiez.​
Vous obtenez quelques likes, ça a l’air de plaire.​
Mais souvent, ça s’arrête là.​

Ou alors les appels obtenus se font au forceps (!) et vous passez 1h30 à tenter de convaincre la personne au bout du fil.​

Cette boucle se répète, semaine après semaine.​
Et vous finissez par vous dire qu’il y a un problème.​
Sauf que ce que je décris ne sont pas des problèmes.​
Mais des conséquences.​

Conséquences de bases trop survolées, négligées, voire méprisées.​

Alors, si vous vous retrouvez dans ce que je partage (et que j’ai vécu), lisez bien ceci :​

Le jour où vous comprendrez, intégrerez plus en profondeur que :​
On achète la solution à un problème précis et mis en avant,​
Du contenu sans âme, émotion, connexion ne vaut pas grand chose,​
Il s’agit d’affiner et d’éliminer plutôt que d’ajouter. ​

Là, votre contenu visera juste.​
Votre message deviendra plus fluide.​
Vous récolterez peut-être moins de like mais entrerez dans la tête de vos prospects.​

Un message juste, ce n’est pas si compliqué que ça.​
Et la beauté est là.​

Dans mon programme Croissance & Flow, on s’attelle à ces bases.​
Je gonfle mes clients avec ça (ils me le disent).​
Mais parce que je sais que ça marche (ils me le disent aussi !).​

Les bases ?​
Être… Définir son positionnement fluide et aligné avec qui tu es pour devenir magnétique.​
Faire… Utiliser une stratégie simple et qui te correspond afin de vivre une croissance saine, congruente et écologique pour toi – à ton rythme.​
Avoir… une activité profitable, qui a du sens, dont tu es fier.e et grâce à laquelle tu vis sereinement.​

Je sais, ces mots sont vus, revus, galvaudés.​
Je m’en fous.​
Car j’y crois profondément et je sais que ça passe par là.​

Dans cet accompagnement, on validera ensemble et pour de bon ce petit quelque chose qui vous fait défaut :​
Un positionnement juste. ​
Une offre qui fait sens.​
Avec parcimonie et fluidité.​
Pour viser croissance et flow.​


Intéressé.e ?​
Vous savez quoi faire​

Vous avez des thématiques de coeur et un quelque chose en plus ?


[Construire une offre en s’appuyant sur ses compétences]​

Maintenant, dans le domaine du coaching et de l’accompagnement, il est plus ou moins admis qu’une offre ne peut plus être générale​
(même si je vois encore trop de “je t’aide à gagner confiance en toi / casser ton plafond de verre”, mais ca sera le sujet d’un autre contenu).​

Mais au fait, à quoi ça tient, au final, de créer une offre ?​
Vous le savez…​

• Comprendre les fameux points A et B de cette personne qu’on souhaite accompagner.​
• Définir les 3 à 5 étapes par lesquelles elle devra passer.​
• Peaufiner la promesse, en phase avec ce qu’elle veut ultimement.​

En théorie, facile donc.​
En pratique, pour rendre le tout vivant, vibrant, fluide, il s’agit de ne pas oublier un petit quelque chose…​

Ce qui vous anime.​

Alors.​
Je ne vais pas tomber dans le cliché de “suivez votre passion et ça ira” car ce n’est pas juste.​
Ceux qui balancent ça mentent – et le savent.​
Ou alors ils n’ont rien compris – et là, il y a un petit problème…​


Mais gardez ça bien en tête :​
A offre (promesse, donc) égale, on partira toujours chez quelqu’un qui nous inspire le plus.​

Vous souhaitez inspirer celles et ceux que vous voulez accompagner ?​
Soyez inspirant.es !​


“Mais comment faire ?!”, se demande, mi- effrayée mi-paralysée Marie-Chantal. ​
Simple.​

  1. Regardez ce que vous aimez faire quand personne ne vous regarde ou quand vous n’avez pas la pression de “vendre à tout prix”.​
  2. Vous ajoutez ça dans votre offre.​
  3. Vous communiquez dessus ​
  4. Vous gérez peur et enthousiasme ! Quand ces deux émotions sont là, c’est que c’est le bon chemin à suivre).​
  5. Et vous vendez. Avec plaisir et fluidité.​


    Mes appels clients se terminent souvent avec “…c’est bon, je sais ce que j’ai à faire…”.​
    Car quand ça connecte, le reste devient limpide. ​
    Et les résultats suivent.​

    C’est ça la force d’un accompagnement qui mêle coaching sur la personne et expertise marketing.​


    Comme j’applique ce que je dis​
    (car la congruence, ça se travaille et ça aide à une bonne posture il paraît 🙂 )…​

    Je suis franchement excité par ce programme qui démarre début juin :​
    Entouré d’une super coach aux blagues ravageuses.​
    En petit comité (8-10 personnes max).​
    Qui offre du coaching sur l’humain et de la strat’ accordée à l’entrepreneur.​

    Pour un vrai changement.​
    Concret, tangible.​
    Et à la fois si subtil et précieux.​

    Si vous avez déjà vendu votre offre mais trop souvent au forceps.​
    Si vous avez déjà donné avec une formation industrielle et cherchez plus d’humain, de proximité et d’écoute.​
    Si vous sentez qu’un petit quelque chose manque sans trop savoir quoi.​

    Croissance & Flow est taillé pour vous.​


    (Les premières places sont déjà parties alors que je n’ai pas encore communiqué dessus)​


    Alexandre​

Les oui et non qui changent ta vie​


​Il y a quelques jours j’ai demandé sur mon profil Facebook quand était la dernière fois que vous avez dit “non”, en tremblant mais en sachant que c’était pour le mieux, et pourquoi.​

J’ai eu de beaux partages et des réponses inspirantes !​


Pourquoi cette question ?​

Car j’ai pris le temps d’y répondre lors de ma semaine au vert en Géorgie​
(pays à la campagne magnifique !).​

Ce à quoi je souhaite dire oui et ce à quoi je suis déterminé à dire non.​
Pour aller encore plus vers une vie par design et non par défaut.​
Pour profiter plus du chemin et du “process” (le fameux !).​

J’ai ainsi validé mes priorités :​
Ma petite famille​
Mon activité et mes projets et avec elle ma croissance – car elles sont le garant de…​
Ma liberté – avec la définition que je lui donne​

Et mis la lumière sur les oui et non à tenir :​

• Des “non” de toutes tailles…​
Des petits mais qui polluent le quotidien (zoner sur Twitter, des pauses mal respectées…)​
Des grands impactants (un dont je parlerai bientôt, déborder mes journées de travail…)​
Les choix par défaut, qui ne servent pas ma vie que je projette​

• Et des “oui” enthousiasmants…​
Une routine matinale revue (lecture, écriture, affirmations…) ​
Un vrai temps de réflexion par semaine, dans un bel endroit au calme​
Un espace de créativité… ​
La vie par design​

(Ha, oui, je suis en train de lire Essentialism de Greg McKeown – excellent bouquin que je recommande et qui aide à ce genre de réflexions !)​


Bon, maintenant, je ne vais pas faire le classique “online” à me montrer plus beau que je ne le suis comme on peut le voir ailleurs.​
Ces changements ne vont pas s’opérer du jour au lendemain.​
Peut-être que je ne les tiendrai pas tous en même temps.​
Ca va demander de l’intention, de l’attention et de la conscience.​


Mais je suis enthousiaste à cette idée !​
Et j’ai envie de m’y engager.​
Pour moi. Mon petit bout. Mes proches. Mes clients. Ceux qui me font confiance.​


On avance ensemble ?​
Un petit “oui” ou “non” sur lequel vous vous engagez ? ;)​


Alexandre​

Pleurer et se lamenter quand d’autres sont dans le dur [Petit coup de gueule]

L’autre fois j’échangeais avec un bon copain qui a lancé sa boisson non alcoolisée (une ginger beer d’excellente qualité).

Il me partageait ses aventures…homériques.

Challenges à tous les niveaux : livraison, stockage, approvisionnement, distribution, charges qui suivent de près (évidemment), etc., etc.

Ce mec m’inspire vraiment beaucoup.

Et en même temps, je ne peux m’empêcher de me dire que pour rien au monde je prendrais sa place.

Trop de galères, de contraintes, de frais pour des marges trop faibles.

C’est qu’on est vraiment mal habitués dans le secteur du service en ligne (qu’on soit coach, prestataires… je vous laisse compléter la liste).

On signe un client ?

C’est presque tout bénéf.

Rien ne rentre ?

C’est gérable car le prix des outils reste modique.

On veut grandir et tout exploser ?

Ca peut rester très souple et flexible.

Et malgré ça, j’en vois encore beaucoup (mais alors beaucoup trop) qui se plaignent.

Qui disent que c’est trop dur.

Que ça demande trop d’efforts.
Que c’est trop pour eux.

(là encore, je vous laisse compléter la liste).

Alors oui, il y a de la concurrence – hé, s’il y en avait pas, ça serait vraiment un problème.

Non, ce n’est pas la fête du slip tous les jours – et tu sais bien que j’aime poser en slip de bain.

Oui, il s’agit de se bouger et réfléchir – dans l’ordre que tu veux.

Mais, franchement, quand avec :

– Un simple profil Facebook (ou Instagram, LinkedIn…)

– Un minimum d’outils (voire pas du tout)

– Des actions qui ne demandent pas de sortir de math sup math spé

On peut vivre confortablement de son activité…

Je me dis que certain.es ne réalisent pas l’opportunité qu’on a aujourd’hui.

Le SEUL “truc” sur lequel bosser encore et encore ?

Tu le sais :

Ton offre

Ton client idéal

Ton message

(et bien sûr, sur toi-même – ou pas d’ailleurs).

A répéter, itérer, peaufiner.

Encore et encore.

Pour rester dans le jeu.

Certains trouvent ça trop dur ?

Qu’ils passent à autre chose.

Ou continuent de croire qu’un énième pdf gratté à droite à gauche leur apportera l’illumination.

Pour ceux qui font ces efforts mais sentent que quelque chose manque ?

Là ça me parle.

Et je peux certainement vous aider à aller plus loin.

Tout en réalisant la chance qu’on a de pouvoir développer une activité pérenne avec si peu.

Go :

https://calendly.com/alexspiga/appel60

Alexandre

C’est l’histoire du prêtre qui attendait un geste de Dieu

Je la trouve pas mal.​
Si tu ne la connais pas, laisse moi te la raconter.​

Un village est victime de terribles inondations, du jamais vu.​
Les rues sont vite prises par les eaux.​
De mémoire d’habitant, jamais ce n’est allé aussi vite et aussi fort.​

Toute la ville est évacuée d’urgence.​
Seule une personne refuse de partir :​
Le prêtre.​

Assis sur le toit de sa maison, il ne veut pas monter dans le premier canot venu le secourir.​
“Merci mais je n’en ai pas besoin, je sais que Dieu viendra me sauver en temps voulu”.​

Deux heures plus tard, alors que la situation devient critique et que l’eau est au niveau du premier étage, un nouveau bateau vient pour évacuer le prêtre.​
“Montez, ne soyez pas fou ! Vous allez mourir !​

  • Mais non, je crois en Dieu, il m’entend et me sauvera”​

    Alors que l’eau a atteint la toiture et que le prêtre se situe tout en du toit, un hélicoptère lui est envoyé.​
    “C’est votre dernière chance mon prêtre, sauvez-vous !​
  • Merci mais non merci, j’attends un geste de Dieu”​

    Une heure plus tard, le prêtre finit noyé.​
    Une fois arrivé aux portes du paradis, il demande à Saint Pierre :​
    “Mais, je ne comprends pas, j’ai cru en Dieu, qu’il viendrait me sauver, pourquoi ne l’a t-il pas fait ?​
  • Mais pauvre idiot. Il t’a envoyé 2 bateaux et un hélicoptère”​

    :p​
    Qu’est-ce que tu en retiens ?!​

Prends 30 minutes, un papier et un stylo et change ta vie

Dans cette vidéo je te partage les grandes lignes d’un exercice aussi simple que puissant.​
Cela va t’aider à évacuer tes émotions négatives et les transformer en quelque chose de plus inspirant et dynamisant. ​

Avec comme possibilité de changer ta vie (carrément).​

Cet exercice s’appuie simplement sur un principe universel :​
Le Principe de polarité, qui implique l’idée que « tout est double », « tout a deux pôles », « tout a deux extrêmes ».​

Je t’explique tout ca dans la vidéo ;)​

Tu vois, mon fils bouge comme un dingue

C’est qu’il grandit vite mon petit bébé.​
Et ces mouvements là vont me manquer ​
(hé, j’ai qu’à envoyer le 2e !…Doucement 🙂 ).​


Ces mouvements bras / jambes complètement incontrôlés, non synchronisés et qui partent dans tous les sens ?​
Ça me fait vraiment rire.​
Et je trouve ça à la fois fascinant.​

Car le type (pardon, mon fils), il ne sait pas vraiment ce qu’il fait.​
Ça part dans tous les sens.​
Mais alors ça remue et ça brasse.​

Il le fait spontanément.​
Ce qui l’amènera progressivement à se retourner, ramper, et finalement, marcher.​

A l’heure actuelle, il ne se pose pas la question​
(au moment où j’écris ces lignes, il dort après une balade dehors).​


C’est un peu l’incarnation parfaite du “Commit first, figure out later” répétée par ceux qui ont vraiment des succès énormes​
(Tony Robbins, Grant Cardone, Richard Branson… pour ne citer que de l’anglosaxon blanc occidental).​


Et c’est ce que je te souhaite aussi si tu te demandes comment diable tu peux amener ton activité à un autre niveau.​
Pas de remuer comme un dingo à en transpirer sous ton body bébé​
(sauf si ton délire d’il y a 15 ans était la Tecktonik…!).​


Mais de définir avec clarté ce que tu souhaites vraiment → avoir un désir ardent pour ça → y croire à 1000% → y penser le plus souvent possible et (surtout) → te sentir bien et de mieux en mieux en y pensant​
(se sentir bien à l’instant T c’est un peu le but du jeu).​

Trop longtemps je n’étais pas dans cette dynamique.​
Et ça ne m’a clairement pas aidé.​
Le process est simple (je n’ai pas dit facile).​

A toi de jouer maintenant…​

https://calendly.com/alexspiga/appel60

Shake your body! 😉

Alexandre

Pourquoi ce contenu sera un échec.

Je ne vais pas vous parler de « secrets ».​
Je ne vais pas jouer sur l’effet de « l’objet brillant ».​
Je ne vais pas utiliser ces leviers marketing avec lesquels je ne suis pas OK. ​

Ce contenu va sûrement moins fonctionner que d’autres. ​
Vous savez, ceux qui vous envoient des paillettes plein les yeux. ​
Ou vous font miroiter la cour des miracles. ​
Tant pis pour moi. ​

C’est juste que je respecte trop celles et ceux qui : ​

  • Prennent de leur temps pour échanger avec moi et me partager leur situation,​
  • Travaillent, avec leurs forces et leurs faiblesses, sur le chemin du développement de leur activité, ​
  • Me font confiance pour avancer dans leur activité. ​


    Je ne veux pas jouer sur cette sensation de manque – manque dont j’ai moi aussi souffert à mes débuts (j’en suis responsable).​

    Je sais que c’est au détriment de mon CA car je ne crée pas « l’envie », mais je suis OK avec ça. ​


    Par contre, voici ce que j’ai à coeur de partager : ​

    • Avec du travail, des tests et de la résilience, vous n’avez pas d’autres options que de réussir ;​
    • « Le but n’est pas seulement le but, mais le chemin qui y conduit » (apparemment c’est d’un certain Lao Tseu) ;​
    • Il y a certains grands principes qu’il convient d’assimiler pour une vie riche. ​


    Oui, mes accompagnements proposent des stratégies marketing…​
    Mais ils placent surtout l’humain avant l’entrepreneur à travers de l’individuel. ​

    Oui, vous pouvez me présenter votre chaîne de valeurs et vos KPI pour un feedback pertinent…​
    Mais, si vous le voulez bien, on ira aussi voir « sous le tapis ». ​ ​

    Oui, vous pouvez vous appuyer sur moi et sur tout ce que j’ai à vous donner…​
    Mais je m’assurerai surtout que vous preniez vos responsabilités. ​


    Je réfléchis en ce moment à faire évoluer mon offre Go With Your Flow.​
    Peut-être que la version actuelle en pur individuel va s’arrêter.​

    Alors si vous sentez que :​
    • C’est ce que vous recherchez​
    • C’est le moment juste pour vous​
    • Travailler sur vos fondations, à la fois d’Homme et d’entrepreneur / indépendant est une priorité…​

    Il est peut-être temps de me contacter​
    (sans faux effet de rareté…)​

https://calendly.com/alexspiga/appel60

Alexandre

Pourquoi tu ne vends pas ton offre taillée “Premium”

Aujourd’hui, tu te demandes peut-être pourquoi, malgré tes efforts, tu vends peu ou mal ton accompagnement.​

Tu as pourtant commenté plein de “2-step posts” pour récupérer une dizaine de ressources gratuites te promettant la lune.​
Tu crées du contenu.​
Tu as de vrais résultats avec les quelques clients que tu as.​

Sauf qu’à part le son des criquets et le like de tatie Rosie, il ne se passe pas grand chose.​
Ou alors tu décroches bien quelques appels, mais ils sont fastidieux et ne donnent pas grand chose.​
Ce qui fait que tu continues à nourrir cet objet brillant alors que tu sais, qu’au fond, ça ne se joue pas là.​


La raison à ça n’est pas cachée ou secrète.​
La raison, le vrai problème, c’est que tu ne vas pas suffisamment en profondeur sur tes bases.​
“Les fondations, je sais ça”​
:)​
N’oublie pas : savoir mais ne pas faire, c’est ne pas savoir.​

Tu crois connaitre ton client idéal et parle dans ton contenu de “devenir une meilleure version de soi-même” ?​
Tu “sais” que tu le connais mais tu lui parles de “confiance en elle” ?​
Tu penses avoir besoin de la toute-nouvelle-stratégie mais prends 3 minutes pleines pour expliquer de façon confuse ce que tu proposes ?​

→ Revois les bases.​
Mieux, creuse les.​
Encore et encore.​
Car, au final, il n’y a que ça qui compte.​

Une fois ça revu, éprouvé et approuvé en profondeur ?​
Tu pourras appliquer la stratégie de ton choix, ça marchera.​
Tu prendras plus de plaisir dans ta com’ car elle aura du sens.​
Ton CA augmentera, à coup sûr.​
Il ne peut pas en être autrement.​


Les stratégies et outils, je les connais.​
Mais ce n’est pas ce que je bosse en priorité avec mes clients.​
Non !​

Dans mon accompagnement Go With Your Flow, il n’y a pas 200h de formation vidéo.​
Mais un travail au plus proche avec toi, avec notamment des appels individuels où on décortique ces points-là.​
Pour gagner en clarté et en certitude.​
Et avec ces deux éléments-là en poche, tu peux aller n’importe où.​

C’est ce qui permet à tous mes clients de gagner 18 à 24 mois de temps et de gonfler leur CA.​
Et j’ai vérifié : je n’ai jamais eu de client qui a regretté son investissement.​

Par contre, le pire des regrets, c’est de ne pas avoir osé changer pour le mieux.​
Si en ce début de printemps, tu sens que le moment est venu pour toi :​

https://calendly.com/alexspiga/appel60

Alexandre

1 2 3 17