Bitcoin, “Jyvépamaintenan” et investissement (sur soi)

Impression d’écran de ce que j’ai partagé à un ami ce matin.

Ami incertain et qui a envie de se lancer sur le BTC

(maintenant qu’on entend parler que de ça, tu m’étonnes…)

[Avertissement 😜

Mon expérience est quasi-nulle et cet avis ne vaut rien sauf pour celui qui y attache suffisamment d’importance 😜 ]

“…y’a pas d’autre meilleur moment que “maintenant” pour entrer”.

C’est ce que je me suis dit quand j’ai enfin décidé de modestement investir dans les crypto ce printemps.

Si j’avais continué à être frappé de la maladie grave du “Jyvépamaintenan”…

Bah j’y serai jamais allé

(CQFD).

Maintenant, j’en ai un peu, je suis content, je le garde et j’attends patiemment.

Bref.

On s’en fout !

Pourquoi je te partage ça ?

Car le “Jyvépamaintenan”, c’est un des pires maux pour celui et celle qui souhaite amener son activité à l’étape supérieure.

C’est ce qui tue l’ambition et l’enthousiasme.

C’est ce qui met à terre la réussite.

C’est ce qui roue de coups la certitude et l’estime de soi.

C’est l’anti-croissance par excellence.

Sauf que c’est con.

Parce que la croissance, c’est la chose la plus naturelle et universelle qui soit.

Mon petit Eden croit à chaque seconde (un mois aujourd’hui dis donc !).

Et l’Univers continue son expansion en même temps.

Aucun ne se dit “Jyvépamaintenan”.

Ce que je propose à ceux-qui-sont-prêts-à-y-aller-maintenant ?

Un accompagnement individualisé

(dans un marché où la formation industrielle est la norme, c’est rare) dans lequel on :

– part de toi, ton expertise, tes forces en présence

– colle ça à un besoin spécifique

– peaufine ton positionnement pour accorder ton message au poil et au point que ton audience ne se pose plus trop de questions

– structure ton activité pour arrêter le bricolage

– travaille avec enthousiasme et joie

(rien que ça)

Pour la très grande majorité de mes clients 2020, il y a eu un avant et un après en terme de :

1. clarté sur leur activité

2. simplification d’actions

3. CA

C’est pour toi si :

• Tu as une expertise

• Tu restes bloqué.e malgré tes différentes actions

• Ta priorité est de développer votre activité

(et que tu as assez donné avec des formations sans âme)

Si tu te lis là dedans…

Alexandre